fbpx
L
E
S
A
R
È
N
E
S
Les Arènes > Les vidéos > Steven Pinker : Avons-nous perdu la raison ?

Steven Pinker : Avons-nous perdu la raison ?

Steven Pinker : Avons-nous perdu la raison ?

Comment une espèce capable d’explorer Mars et de développer des vaccins en moins d’un an peut-elle produire autant de fake news et de théories du complot ? Tout simplement parce qu’il existe des failles dans notre mode de raisonnement. C’est notamment ce qu’on appelle les biais cognitifs. Ces biais cognitifs trompent notre cerveau. Mieux les décoder permet de comprendre pourquoi on est leurré ou manipulé, et d’aiguiser notre esprit critique.

Pour nous éclairer, nous avons rencontré l’un des penseurs les plus influents de notre époque : Steven Pinker. Il est une star outre-atlantique et son livre Le triomphe des Lumières (Les Arènes, 2018) avait été désigné par Bill Gates comme son « livre préféré de tous les temps ».

Dans cette vidéo, le psychologue cognitiviste et professeur à Harvard nous explique d’où viennent les théories conspirationnistes et comment notre cerveau nous trompe. Enfin, il nous donne des clés pour devenir plus rationnel, dans ce monde menacé par l’irrationalité.

Vous aimerez aussi
Grand entretien
Catherine Gueguen : Devenir parent
Grand entretien
Anne-Dauphine Julliand : Consoler et être consolé
Grand entretien
Laura Berlingo : La gynéco féministe qui veut briser les normes sexuelles
Grand entretien
Gaël Faye : l’exil, le rap et l’écriture
Grand entretien
Jean-Noël Fabiani : L’incroyable histoire de la médecine
Grand entretien
Caryl Férey : Un polar brûlant par -60°C
Grand entretien
Véronique Brocard : Quelle réinsertion pour les terroristes islamistes ?
Grand entretien
Voyager à pied : le défi de Robert Macfarlane
Éducation positive
Le cerveau dans la main, pour aider les enfants à gérer leurs émotions
Enquête
La vérité sur la disparition du vol MH370
Enquête
Angela Merkel : que sait-on vraiment d’elle ?
Enquête
Ancien du RAID : un policier d’élite livre sa vérité
Atlas
La guerre de Sept Ans : une guerre mondiale