L
E
S
A
R
È
N
E
S
Les Arènes > Auteur > Benjamin Dierstein

Benjamin Dierstein

Benjamin Dierstein est né à Lannion, dans les Côtes-d’Armor.
Enfant des cités HLM bretonnes et des comptoirs de bistrot, biberonné à Ellroy, Peckinpah, Cimino et à la culture white trash américaine, Benjamin Dierstein a été bercé dans sa jeunesse par les fêtes technos, la randonnée en montagne et la philosophie critique, écartelé entre idéalisme hippie et désenchantement punk. Successivement étudiant en cinéma, ouvrier sur une chaîne de montage automobile, formateur radio, RP en discothèque, tourneur, directeur artistique de label, il publie depuis peu des histoires tordues et survoltées remplies de personnages désespérés, dans lesquelles le pessimisme est une étape nécessaire vers la sagesse.

Son premier roman, La sirène qui fume, est paru chez Nouveau Monde en mars 2018, puis en poche chez Points. Ce duel de flics obsédés qui sombrent dans la folie est le premier volet d’une trilogie qui prend place entre 2011 et 2013, avec pour toile de fond la fin de règne de la Sarkozie. Le deuxième tome, La Défaite des idoles, est sorti en février 2020. Un dernier ballon pour la route, son dernier roman, est paru chez EquinoX – les Arènes en 2021.

Tous ses livres
La Cour des mirages
La Cour des mirages
La Cour des mirages
Un dernier ballon pour la route
Un dernier ballon pour la route