L
E
S
A
R
È
N
E
S
Les Arènes > Auteur > Philippe Meyer

Philippe Meyer

Quand un sociologue chercheur en psychiatrie devient un journaliste impertinent…

C’est en 1979 que Philippe Meyer entre en journalisme comme critique, puis éditorialiste au Point. Sur France Inter, il lance dès 1982 Téléscopages, un magazine satirique ayant pour cible la télévision. A la télévision justement, il tire les portraits des politiques invités à L’heure de vérité, qu’il rassemble dans Pointes sèches (Le Seuil).

Pour Flammarion, il écrit Dans mon pays lui-même, récit d’un voyage en France qui a connu un très grand succès, tout comme Eaux-fortes, une série de portraits politiques approfondis.
Philippe Meyer fut aussi chroniqueur « matutinal » sur France Inter, où ses formules « Nous vivons une époque moderne » ou « Le progrès fait rage » ont ravi les amateurs de son impertinence. Ces billets pleins de drôlerie ont été rassemblés dans la collection « Points » du Seuil, puis en Livre de poche.

A l’automne 1997, Philippe Meyer clamait son amour pour la capitale à travers Paris la grande.
Au théâtre, il a interprété Causeries, monologue sur l’humour dans un esprit de music-hall poétique. Le livre tiré de cette pièce a été mis en images pour les Arènes par Olivier Douzou.

Tous ses livres